Code d'éthique de l'astrologue

Les engagements que je prends vis à vis de mes clients.

Pour réagir de façon intègre et constructive devant tant de fausses représentations, d’abus et de dérives en tout genre, que subissait  la profession astrologique depuis de nombreuses années, des astrologues professionnels et des juristes Montréalais  se sont réunis et ont travaillé ensemble pour constituer un code d’éthique de l’astrologie. Code d’Ethique auquel j’adhère depuis sa création.     

CODE D’ÉTHIQUE DE L’ASTROLOGIE :    

Préambule 1.   L’astrologie témoigne d’une vision de l’univers dans laquelle il y a un lien entre le monde subjectif (ou intérieur et psychique) et le monde objectif (ou extérieur et matériel).  

2.   La référence astrologique objective est constituée par les données astronomiques permettant l’établissement de la carte du ciel, qui est la représentation graphique des configurations astrales à un instant et un lieu donnés.  

3.   la dimension subjective de l’astrologie est représentée par un système symbolique capable d’exprimer les nuances et les potentialités du vécu.  

4.   l’astrologie propose une vision ouverte de la destinée humaine. Comme outil de connaissance de soi, des autres et du milieu spatial et temporel qui forme le cadre de l’existence, elle vise à une harmonisation féconde de l’être avec l’univers.  

5.   l’astrologie a des théories, des techniques et des champs d’application qui lui sont propres. Elle doit s’efforcer autant que possible de les définir et de les développer sans se confondre avec quelque autre discipline que ce soit.  

6.   le praticien en astrologie doit, dans la mesure de ses possibilités, aider au développement de l’astrologie par l’échange de ses connaissances et de son expérience avec les autres astrologues.  

7.   l’astrologie utilise un savoir issu d’une longue tradition : tout astrologue doit avoir une formation qui en tient compte. L’astrologie contemporaine se doit aussi d’être ouverte aux connaissances scientifiques nouvelles et de participer activement aux développements d’humanismes valables pour les temps modernes. L’astrologue ne doit donc pas se contenter de sa formation strictement astrologique, mais doit chercher à acquérir toute connaissance susceptible de rendre sa pratique plus utile et d’en étendre la portée.      

DEVOIRS ET OBLIGATIONS ENVERS LE PUBLIC    

8.   l’astrologie doit contribuer dans la mesure de ses capacités à la reconnaissance et à la compréhension de l’astrologie.  

9.   le praticien se doit :  

10. d’accroître par ses connaissances, sa compétence et son intégrité, la bonne réputation de l’astrologie auprès du public  

11. d’acquérir la confiance des clients et du public en général, en maintenant un haut degré de professionnalisme.

DEVOIRS ET OBLIGATIONS ENVERS LE CLIENT    

Dispositions générales  

12. Le praticien en astrologie contracte une obligation morale envers son client.  

13. Dans l’exercice de sa profession, un praticien en astrologie doit tenir compte des limites de ses aptitudes et de ses connaissances ainsi que des moyens dont il dispose.  

14. Le praticien en astrologie doit respecter les valeurs et les convictions personnelles du client.   Intégrité  

15. Le praticien en astrologie ne doit pas abuser de la confiance de son client.  

16. Le praticien en astrologie doit éviter toute fausse représentation quant aux services qu’il peut offrir ainsi qu’aux compétences réelles qu’il possède.  

17. Le praticien en astrologie se doit de spécifier à son client la nature de son intervention, en faisant une nette distinction entre l’émission d’une opinion personnelle et une interprétation basée sur des données astrologiques.  

18. Le praticien en astrologie se doit d’aider le consultant à découvrir ses potentialités et à les utiliser au mieux dans le cadre des situations de sa vie. Il peut lui proposer des solutions mais ne doit en aucun cas se substituer à son libre choix.  

19. Le praticien en astrologie  doit être en mesure de donner toutes les explications et les informations requises sur la nature des moyens qu’il utilise.  

Disponibilité  

20. Le praticien en astrologie s’il ne peut remplir ses obligations envers son client, se doit de l’en avertir et au besoin de le référer à un autre praticien.   Secret professionnel  

21. Le praticien en astrologie doit respecter le secret de tous les renseignements de nature confidentielle qu’il a obtenus dans l’exercice des ses fonctions.  

22. Le praticien en astrologie doit respecter l’anonymat de ses clients.  

23. Lorsque le praticien en astrologie demande à un client des renseignements de nature confidentielle, il doit veiller à en faire connaître les raisons et l’utilisation.  

24. Le praticien en astrologie ne peut déroger aux obligations du secret professionnel qu’avec l’autorisation écrite du client, ou à moins qu’il n’y soit astreint par une ordonnance de la loi contre laquelle il n’a aucun recours.  

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies permettant de réaliser des statistiques de visites.