Conférence donnée le jeudi 26 janvier 2012 à l’AAA
Article paru dans la revue Hermès
Par Corine Galard
www.astrologie-humaniste.org

Bien que les planètes en rétrogradation ne reviennent pas réellement en arrière sur leur trajectoire, d’un point de vue terrestre, l’effet d’optique a bien lieu, ce qui crée un flux énergétique spécifique pour les résidents de la terre.


Dans un thème natal, quand on trouve une planète qui est rétrograde on constate qu’au lieu de s’extérioriser de manière spontanée, les qualités énergétiques de la planète rétrograde vont se manifester chez l’individu de manière généralement plus intériorisée et l’on observe également que cette rétrogradation va avoir un impact sur les programmations instinctives, sur les automatismes, la mémoire cellulaire, les schémas émotionnels de la personne.

 

Bien souvent dans les phases de vie que sont l’enfance et l’adolescence, on remarque que les rétrogradations de Mercure, Vénus et Mars, sont vécues de manière diffuse comme un obstacle intérieur douloureux, un peu comme si la jeune personne n’avait pas accès de manière innée à la fonction initiale de la planète. Ce qui crée un sentiment d’être différent puisque l’enfant ou l’adolescent se rendent bien compte qu’ils ne ressentent pas le monde qui les entoure de la même manière que les autres. Ils s’aperçoivent également qu’ils ne pensent pas (mercure R), n’aiment pas (Vénus R), ne réagissent pas (Mars R) comme leurs camarades et donc leur réflexe est soit de s’isoler soit de compenser cette différence, selon les autres indicateurs du thème natal.

Si l’enfant ne bénéficie pas de parents ou d’éducateurs qui vont lui donner l’espace, l’écoute et le temps nécessaires, le sentiment d’inaptitude se transforme en complexes, en inhibitions, en peurs et émotions refoulées, déniées, .Le sentiment de différence va alors s’installer durablement et autour de lui vont se greffer toutes sortes de cristallisations affectives, psychique et mentales douloureuses.
Une rétrogradation dans un thème demande donc à la personne qui la porte de faire un travail spécifique sur elle-même. Tout d’abord il lui faudra identifier clairement sa différence, puis l’accepter en tant que telle plutôt que de vouloir la changer pour la rendre « comme les autres ». Ainsi elle pourra apprendre à utiliser ce qu’elle a de distinctif à vivre et à exprimer. En fait ce qui est difficile au départ peut devenir une force après le premier retour saturnien.

Si ce travail intérieur n’est pas fait et que la rétrogradation est subie, on remarquera alors que sans qu’il y ait de cause extérieure spécifique, la personne vit une profonde sensation de manque, de vide au fond d’elle-même, ses réactions sont instinctives. Ses réponses à la vie et aux autres sont soient inadaptées ou décalées par rapport à la problématique du moment. Souvent elle projette sa problématique intérieure sur le/la partenaire ou sur « les autres ». Elle est souvent rongée par l’anxiété, écrasée par un sentiment de culpabilité accompagné d’une forte dévalorisation d’elle-même. Elle est repliée sur elle-même et éprouve de la difficulté à vivre une relation amoureuse ou même amicale de façon harmonieuse.

Bien entendu la difficulté s’accentue ou s’amenuise selon différents paramètres. La position de cette planète rétrograde en élément indiquera l’énergie qui l’anime, la maison où elle se trouve indiquera le terrain d’expérience de ce travail intérieur et enfin les aspects reçus nous informerons sur les moyens ou les freins qui la constituent.

Avoir une planète rétrograde dans son thème est loin d’être un atavisme, c’est l’indication d’un travail spécifique à faire sur soi. Mercure rétrograde trois fois par an, soit tous les quatre mois et sa rétrogradation dure entre 20 et 24 jours, Si l’on regarde les mouvements rétrogrades des autres planètes on constate que 90% de la population ont une planète rétrograde dans leur thème natal et il n’est pas rare d’en trouver jusqu’à 3. Il faut donc aborder le sens des planètes rétrogrades avec nuance et générosité dans l’interprétation de leur impact dans un thème natal

Martin Schulman écrivait ceci en 1977 :
« Les planètes rétrogrades nous enseignent la valeur de ce qui est revu, refait, ré-agencé. A ce titre elles sont l’exact antidote à la folie du monde moderne, caractérisé par la nouveauté à tout prix, la précipitation et la fuite en avant ».
Nous avons donc besoin de ces phases de rétrogradation des planètes pour nous remettre en question, nous évaluer et amorcer les changements nécessaires.

Il est toujours intéressant d’étudier les transits de l’année et de regarder leurs moments de rétrogradations puis de les intégrer aux aspects que les planètes forment dans notre ciel et aux lunaisons pour l’année. * voir tableau

 

Les planètes rétrogrades et les progressions

Quand une planète est rétrograde dans le thème natal, elle le reste pour la vie de l’individu, mais pour avoir des informations plus précises sur le processus de cette rétrogradation, on peut regarder les progressions et voir ainsi s’il y a une année et donc un âge pour la personne où la planète rétrograde redeviendra directe par progression. On observe ainsi souvent un changement d’attitude de la personne comme si un étau interne se desserrait. Si la personne a au préalable fait un travail personnel ou spirituel sur la problématique de cette rétrogradation dans son thème de naissance, la personne vit le processus de manière plus intense et en dégage ainsi plus de bénéfices.

Si à l’inverse, une planète directe dans le thème natal devient rétrograde par progression, la fonction et l’utilisation de la planète concernée ne vont pas changer de manière radicale pour la personne. Par contre, on remarque que ce moment de rétrogradation par progression peut déclencher l’éveil d’une vocation en rapport avec la planète concernée. On peut également remarquer un changement d’objectif et la personne va vouloir développer la qualité de cette planète en elle plutôt que de chercher à l’extérioriser.

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies permettant de réaliser des statistiques de visites.