Philippe Bouvard, né le 6 décembre 1929 à Coulommiers.

télécharger l'article en pdf

Journaliste, chroniqueur, écrivain, humoriste, Découvreur de talent, animateur TV , animateur radio de la célèbre émission « Les grosses têtes » La croix cardinale qui structure le thème ainsi que la dominante des éléments feu (soleil-mars-mercure, part de fortune en sagittaire, et Uranus en bélier) et air (ascendant balance, lune verseau et jupiterR en gémeaux) donnent un thème qui est doté d’une importante créativité, d’un grand sens de l’opportunité avec la capacité à répondre aux états de crise d’une manière rapide, volontaire et très efficace.

Toujours en activité, l’esprit est pourvu d’un besoin d’indépendance très marqué. Il est également courageux et combatif face à l’adversité. C’est également l’indice d’un esprit fin, élevé, très perspicace, qui s’exprime librement et avec franchise. L’élément terre (Saturne en domicile en capricorne, Neptune en vierge, Chiron en taureau) ainsi que par la dominante des maisons fixes (Vénus, maître de l’ascendant en II, Mars-Soleil en II , JupiterR en VIII, NeptuneR en XI) nourrissent ces aptitudes et lui donnent la capacité de canaliser, concrétiser ses idées, concepts, projets, ainsi qu’une formidable capacité de travail puisqu’il travaille 15H par jour et 8H par jour quand il est en vacances.

L’élément eau est peu représenté (vénus en scorpion, Pluton en cancer) et donne cependant une profondeur des sentiments, une sensibilité qu’il intériorise et gère difficilement. On entre dans ce thème par une très belle figure en forme de cerf volant (JupiterR apex trigone Asc, trigone Lune avec part de fortune-Mars-Soleil-Mercure sextile Asc, sextile Lune et opposé à Jupiter R qui est également soutenu par un sextile à Uranus et un carré à Neptune. La Lune est (en orbe large) trigone à l’Asc.

Cette figure et les planètes qui la composent avec les aspects qu’elles forment, laissent penser que Philippe Bouvard est un précoce intellectuel (surdoué).En effet, cette figure en cerf volant est très dynamique : Soleil conjoint à Mercure en III l’intellect est brillant, la compréhension est rapide, l’esprit est curieux, ouvert, critique, incisif avec un besoin constant d’apprendre (ce qui lui plait).Il possède une bonne mémoire et son intellect est très structuré (Saturne en Capricorne en III).Mars donne au Soleil et à Mercure un sens de la répartie qui peut être à la fois drôle, fulgurant, mais aussi caustique, selon la personne ou la situation.

Il a donc un goût naturel pour les joutes oratoires, les jeux de mots et d’esprit. L’écriture, la littérature, la communication sont ses domaines de prédilection innés. Cette précocité n’a pas été forcément détectée par ses enseignants, d’une part parce que l’époque ne s’y prêtait pas et d’autre part parce qu’enfant il devait aussi être turbulent bavard, moqueur, farceur et pas très enclin à se soumettre à l’autorité dont il voyait plutôt facilement les lacunes et travers. Les notes et diplômes n’ont pas été représentatifs de ses capacités intellectuelles et il a dû en souffrir car cette non reconnaissance de ses aptitudes est entrée en résonnance avec l’abandon du père biologique.

Cette double négation a engendré une frustration, une colère qu’il a engrangée au fond de lui et dirigée sur les autres quand lui-même vivait des périodes de tension, en étant avec certains, arrogant, méprisant et cassant. Saturne en III en Capricorne lui donne une forte ambition de réalisation personnelle et professionnelle. Pluton en X fait de lui un leader inné. Pluton en X renforce encore cette ambition et explique cet investissement total dans sa carrière, ainsi que sa connaissance des rouages du pouvoir et des systèmes sociaux-professionnels dans lesquels il évolue. Pluton en carré à l’Asc montre aussi qu’il travaille dans un milieu difficile où sa place a été constamment convoitée. Saturne et Pluton lui donnent la détermination pour accomplir ses projets.

Il possède une grande capacité de travail et de concentration. Il s’intéresse avant tout aux choses concrètes et tangibles. C’est plutôt un cartésien de nature qui est mal à l’aise avec tout ce qui touche à l’irrationnel et donc ne peut être vérifié ou prouvé. Saturne en III indique qu’il est probable qu’il ait souffert longtemps d’un sentiment d’isolement, ceci peut être dû au fait d’avoir été un enfant unique, à sa précocité intellectuelle, à l’abandon du père ou encore son origine juive cachée pour survivre. En tous les cas il lui est difficile de partager sur tout ce qui le touche au niveau intime et émotionnel et ce, même avec ceux qu’il considère comme ses proches. Il parle donc beaucoup et à beaucoup de personnes, mais très rarement de lui encore moins de ses sentiments profonds. Vénus (maître de l’Asc) en scorpion indique un cercle d’amis intimes auquel il est très attaché et fidèle.

La présence de la Lune en IV rajoute à sa difficulté à exprimer ses sentiments profonds. Si le soleil sagittaire peut avoir une allure débonnaire, enjouée, être optimiste, joyeux, bon vivant, généreux… la présence de mars à ses côtés ravive le caractère entier du sagittaire. C’est donc un centaure avec un caractère combatif, volontaire, très vif, impulsif, guerrier, passionné, avec un goût insatiable d’entreprendre et surtout de réussir car il est aussi très ambitieux (Pluton MC et Saturne Capricorne). Soleil-mars en trigone à Uranus R, opposé à JupiterR et Uranus en carré à Saturne, nous disent que Philippe Bouvard est un libre penseur qui ne supporte que les contraintes qu’il se donne lui-même. Il a un rejet profond de tout dogme ou idéologie de toute nature car il y voit une tentative d’enfermement, de contrôle et de manipulation ce à quoi il est profondément réfractaire.

Il déteste l’hypocrisie et les manipulateurs l’exaspèrent. Ce qui ne l’empêche pas, avec son Asc Balance sextile Mercure, sextile Soleil-Mars et Trigone JupiterR , d’être un être sociable qui sait aussi mettre à l’aise les êtres pour qui il a de l’estime. La combinaison Balance-Sagittaire lui donne une éthique personnelle et un sens profond de la justice et de l’équité. Il n’abuse pas de son pouvoir pour contraindre les autres à ses désirs. L’opposition de Jupiter R à Soleil-Mars et à Mercure dont Jupiter R est le maître, explique aussi sa capacité pléthorique à avoir autant d’activités et de responsabilités dans le domaine de la communication et de l’écriture. Qu’il les mène jusqu’au bout est dû à la présence de Saturne en domicile qui a le goût de l’achèvement et du travail bien fait. L’axe II-VIII montre l’importance qu’il accorde aux biens matériels et au patrimoine qu’il a su acquérir avec sa plume et donc son talent (la maison II parle aussi des dons de l’individu).

Il aime s’entourer de biens et d’objets de valeur, il aime aussi les femmes. Posséder est donc une source de sécurité intérieure qui lui permet de «  voir venir », de compenser les angoisses générées par la Lune noire conjointe Lune Verseau en IV et Pluton R en X carré à l’Asc. S’il a une bonne constitution et une santé solide, avec Saturne carré Uranus en VI, il souffre néanmoins d’une tendance à intérioriser sa tension nerveuse et psychique, d’où son attitude compulsive par rapport aux jeux des casinos. Il en a même fait un livre « Joueurs mes frères »

Son addiction pour le jeu est la manifestation de ses angoisses et émotions réprimées. Le nœud de sa problématique personnelle se trouve dans sa maison IV avec la présence de la lune noire en conjonction à la Lune Verseau et au Nœud nord en Taureau conjoint Chiron et en carré à la Lune, traces d’épreuves familiales vécues pendant son enfance. Les autres aspects de la Lune nous indiquent qu’il a su « rebondir » sur ce vécu douloureux. Si l’on regarde les transits de Saturne, qui est le maître de sa maison IV et de sa Lune natale (Uranus en est le 2ième maître et il fait un carré à Saturne) on s’aperçoit que dès mai 1940 Saturne est en Taureau dans sa VII natale, en carré à sa Lune, puis Saturne passe sur le nœud nord et sur Chiron.

Des difficultés et souffrances apparaissent dans sa vie familiale qui ne sera plus jamais la même. Sa mère est d’origine juive, son beau-père aussi. Leur vie quotidienne change, les restrictions apparaissent, il faut se taire, se cacher, se montrer prudent, discret, intérioriser sa peur et sa peine tout en faisant face aux problèmes matériels. Entre septembre 1941 et avril 1942, Saturne toujours en Taureau est dans sa VIII et fait une opposition à sa Vénus natale. Il vit durant cette période beaucoup de tristesse, deuil probable ou coupure d’avec certaines personnes de sa famille qui doivent partir, se cacher ou sont déportées. Juin 1942, Saturne est en carré à son Neptune natal. Neptune qui transite sa XII depuis octobre 1940 fait à partir du 4 octobre 1942 un carré à son Saturne natal. Il vit alors une peine immense, accompagnée d’un sentiment d’insécurité permanente.

Il se sent troublé, confus et sa confiance en lui est altérée pour faire place à la peur et à l’anxiété. C’est également une période de questionnement existentiel sur la foi et les actions humaines. Ensuite Saturne, toujours en transit dans sa VIII passera en conjonction sur son JupiterR natal puis en opposition à son Soleil-Mars. Eteignoir momentané de son bel enthousiasme jupitérien. Les contraintes sont lourdes, nombreuses et surtout très douloureuses.

Il vit là un sentiment et probablement une réalité d’oppression, d’enfermement et de limitations. Avoir à se cacher constamment et vivre dans ce danger quotidien lui a laissé des séquelles. Il dit lui-même n’avoir pu évacuer cette période et avoir encore aujourd’hui des paniques nocturnes quand il entend un bruit pendant son sommeil. En 1943-1944 Saturne en transitant sa IX en Gémeaux fera successivement une opposition à son Mercure natal, un quinconce à la lune noire, un quinconce à sa Vénus natale, Pour finir en août 1945, Saturne fera un carré à son Asc et sera conjoint à 1 ° à son Pluton R natal. C’est une période où sa scolarité est sûrement encore plus mal vécue, il doute intérieurement de lui-même et de ses capacités. Il est aussi très possible qu’il ait eu à faire à des enseignants durs et humiliants envers lui. Entre 1943 et 1945, Pluton en avançant en X fera une opposition à la Lune Verseau en IV conjointe Lune noire. Cet aspect est source de beaucoup d’angoisses et de peurs. Il a eu peur pour lui, mais encore plus pour sa mère et sa famille.

En plus de la peur, un sentiment diffus de culpabilité s’est insidieusement installé à cette époque de sa vie. Un sentiment d’abandon, de deuil étaient également omniprésents. Quand Philippe Bouvard dit ne pas s’aimer et dénigre volontiers son physique qu’il aurait préféré grand, brun et mince, ou encore qu’il dise de lui-même « J’aurais aimé laisser une grande œuvre derrière moi plutôt que des petites crottes. » on peut penser que cette dépréciation de lui-même (paradoxale à son parcours professionnel impressionnant) prend racine dans cette période sombre et douloureuse qu’a été la dernière guerre. Il a commencé à s’en libérer à l’âge de 80 ans à travers deux livres, un en 2009 « Je suis mort. Et alors ? » et un autre en 2011 « Ma vie d’avant, ma vie d’après » Livres où il tente d’exorciser sa peur de la mort en la mettant en scène. Son humour y est toujours aussi vif, la pudeur et l’autodérision y sont également présentes mais il y parle aussi de lui et de son enfance. On y découvre un homme qui à l’automne de sa vie veut faire la paix avec ses fantômes intérieurs. Uranus dans le ciel sera dans sa maison VI et refera un carré à Saturne natal avant de revenir à sa position natale une première fois en mai 2012, ce qui va activer se processus de libération et d’autres livres pourront encore voir le jour.

Il est fort probable que sa vocation pour le journalisme ait, elle aussi été précoce et se soit manifestée définitivement alors qu’il n’avait que 15 ans, lorsqu’Uranus (en VI natale, sextile Lune, sextile JupiterR , trigone Mars-Soleil, carré Saturne) soit (en juillet 1944 puis au printemps 1945) par transit en conjonction à Jupiter R et fasse (entre l’été 1944 et le printemps 1947) une opposition à Soleil-Mars puis à Mercure. Il est intéressant de noter qu’en 1948, il soit rentré à l’école de journalisme avec les aspects suivants en transit : Pluton conjoint à la X natale venait de faire (toujours en X) un trigone à son soleil-Mars et allait faire un trigone à son Mercure natal et un sextile à son Asc. Jupiter était en transit sur son Mercure natal en III Sagittaire et en sextile à l’Asc. Il avait donc la conviction profonde qu’il était fait pour ce métier et qu’il allait réussir. Par contre Uranus (en VI natale) en transit en IX faisait une opposition à son Saturne natal, tandis que Saturne en transit en XI en Lion, faisait un carré à Vénus (maître de son Asc). Il s’est fait renvoyer pour avoir rédigé des dissertations pour ses camarades et même s’il a gardé bonne figure, on peut dire en voyant ces aspects, que son renvoi lui a été douloureux.

Il dira lui-même de cette période « Ma vie a commencée par des études poursuivies sans jamais être rattrapées. Je n’ai rien fichu jusqu’à ma 20ième année et je suis depuis aux travaux forcés, peine librement acceptée parce que j’exerce des métiers qui sont aussi des passions. » Quand il fait son service militaire, il est rédacteur en chef d’une revue de régiment le Kléber Digest, ce qui aura eu la double fonction de lui permettre d’une part d’échapper aux contraintes de la discipline imposée par l’armée et d’autre part de pouvoir se mettre le pied à l’étrier. A 24 ans, en 1953, il se marie avec Colette Sauvage.

Entre le 28 avril et le 3 mai 1953, Neptune en transit passait sur la pointe de l’Asc et faisait un sextile à Mercure, un carré à PlutonR ainsi qu’un carré au MC. Le Nœud Nord en transit était en conjonction avec sa Lune natale en Verseau en IV et Jupiter terminait son transit dans sa maison VII. Ces aspects indiquent une union basée sur des sentiments réciproques.

La même année 1953, il entre au Figaro au service photographique où il est coursier et réussit à obtenir un stage au service des informations générales où il obtient la rubrique parisienne. Ce nouveau poste est sous les configurations suivantes : Pluton en transit en Lion dans sa X faisait un carré à son Nœud nord natal ainsi qu’un carré à son Chiron natal. Sa motivation à réussir à ce poste était intense mais l’environnement professionnel n’était pas tendre. Uranus en transit en lion dans sa IX natale faisait une conjonction à Pluton R et MC ainsi qu’un carré à l’Asc, ce qui nous montre qu’il a dû se faire remarquer par sa rapidité à travailler, sa créativité et par sa débrouillardise et son sens de l’initiative. Saturne en I montre que la charge de travail personnel a été conséquente mais formatrice car il y a acquis les bases de son métier.

Entre 1962 et 1973 PlutonR dans sa XI natale en Vierge fait durant cette période un carré à JupiterR ainsi qu’à Mars-Soleil rendant cette tranche de vie particulièrement propice pour se faire des relations professionnelles majeures, mais dans un climat professionnel âpre et compétitif. Durant cette période, il dirige les pages parisiennes du Figaro, puis devient rédacteur en chef. Il anime aussi sur RTL l’émission « RTL non stop »Ses contacts/ses relations s’enrichissent et entre ses très nombreuses interviews (35 000 sur l’ensemble de sa carrière) sur un mode pertinent et parfois piquant il se démarque de ses collègues journalistes et animateurs de l’époque.

Sa popularité commence à rayonner au beau fixe on l’aime on le déteste mais sa renommée s’installe définitivement. En 1973 , où PlutonR en transit dans sa maison XII, fait un dernier carré à Saturne. Saturne fait un 3ième et dernier passage sur JupiterR et une dernière opposition à Mars-Soleil. JupiterR en transit est à la fin de sa III et fait une opposition à son PlutonR natal, un carré à son Asc et passera en conjonction sur sa lune noire en IV avant de rejoindre la Lune natale. Ces différents aspects clôturent cette période d’âpreté professionnelle.

Neptune fait un sextile à sa Lune natale ainsi qu’un trigone à Uranus natal. Les aspects de Jupiter et ceux de Neptune augmentent sa côte de popularité par son originalité. Uranus en transit en I fait un carré à son MC : il rajoute cette année là une autre corde à son arc de centaure en publiant son 1er livre, « Un oursin dans le caviar » où il dresse sans concession le portrait des célébrités de la scène politique, de l’étranger et du monde artistique qu’il a rencontré depuis ses débuts (déjà 20 ans).Ses portraits sont parfois caustiques, sa plume est acérée, mais l’humour de ses propos lui rallie le public et les critiques. Depuis 1973 il a publié plus d’une trentaine de livres ainsi que des sketches et pièces de théâtre.

Le 1er avril 1977 il lui est proposé d’animer une émission à la fois culturelle et humoristique « Les grosses têtes ».On constate alors qu’une figure astrologique « cerf volant »se conjugue alors avec celle de son thème natal. Soleil-Vénus dans le ciel, sont trigone Saturne, trigone Neptune, opposé PlutonR en bélier et sont dans le thème natal dans sa VI, conjoints Uranus, sextile Lune, sextile JupiterR, Trigone Mars-Soleil. Saturne dans le ciel est aussi trigone Neptune, sextile PlutonR, et est dans le thème natal dans sa X et fait un trigone à Uranus, sextile JupiterR, trigone Soleil-Mars, opposition Lune, carré Chiron.

PlutonR dans le ciel est aussi sextile Saturne, sextile Neptune et dans le thème natal est à 6° conjoint à son Asc, trigone JupiterR , sextile Soleil-Mars. Ces 2 figures se dynamisant l’une l’autre, expliquent astrologiquement parlant le succès et la pérennité de cette émission dont l’arrêt momentané entre fin 1999 et le 26 février 2001, n’est qu’un court épisode gris qui s’est terminé par une pression du public français et belge pour faire revenir Philippe Bouvard à son poste et prolonger son contrat jusqu’en 2013. Cette émission « Les grosses têtes » a une notoriété sans précédent puisqu’elle a été élue « émission radio du siècle » et élue « meilleure émission de divertissement de la radio » 11 fois, par le magazine "France-Savoir".

Chaque jour cette émission a 2 millions d’auditeurs et elle attire également la nouvelle génération. Saturne sera en Scorpion, à la fin de sa maison I et donc proche de sa II, en carré à sa lune natale entre le 5 et le 14 décembre 2012 et sera conjoint à son nœud sud de naissance et opposé à son Chiron natal, en janvier 2013.Il est probable qu’un autre deuil ou l’arrêt d’une activité, le marque durant cette période. Fin 2011, il aura 82 ans, Pluton dans le ciel sera alors dans sa maison III en Capricorne et fera un carré à son Uranus natal. Le Nœud nord sera conjoint à son Soleil-Mars, opposé à son JupiterR dans sa III natale.

Jupiter passera sur le dernier décan de sa VII, puis ira dans sa VIII où il fera un retour à sa position natale entre le 6 et 11 août 2012, qu’il vivra comme un regain d’énergie et d’enthousiasme. Uranus dans le ciel sera dans sa maison VI et refera un carré à Saturne natal avant de revenir à sa position natale une première fois en mai 2012. Neptune dans le ciel sera dans sa maison V en rétrogradation en verseau et refera un carré à sa Vénus natale. Quand il sera en poisson Neptune fera un sextile à son Saturne natal. L’ensemble de ces aspects indique qu’il est fort probable qu’il s’autorise à écrire l’œuvre qu’il a toujours voulu créer finissant ainsi de se libérer du poids de ses souffrances passées pour le plus grand plaisir de ses lecteurs. Corine Galard Astrologue Humaniste www.astrologie-humaniste.org

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies permettant de réaliser des statistiques de visites.